Question - La sclérodermie est-elle une maladie héréditaire et/ou génétique ? 

L'hérédité génétique et le facteur familial, en valeur absolue, n'est pas d'un risque élevé (inférieur à 1 %) mais les causes du facteur familial sont multiples (génétiques mais aussi de par l'environnement partagé) .

Probablement oui, mais actuellement il n'existe qu'un faisceau de preuves et pas de certitude absolue.

En effet : 1°) La fréquence des formes familiales de sclérodermie est très faible de l'ordre de 1 à 2% alors que dans d'autres maladies voisines comme le lupus c'est 10%. Néanmoins, on retrouve de temps en temps dans la famille des sclérodermiques, des personnes atteintes d'autres maladies auto-immunes

2°) Certaines patientes évoluent dans leur vie de façon singulière et font des connectivites successives, par exemple lupus puis sclérodermie, dermatomyosite puis sclérodermie, etc. comme s'il y avait un déterminant génétique commun à toutes ces maladies.

3°) Il y a une tribu d'indiens en Amérique où la fréquence de la sclérodermie est 25 fois plus forte que dans la population standard

4°) Aucun lien entre la sclérodermie et les groupes sanguins n'a été mis définitivement en évidence jusqu'ici. Le groupe de recherche tente depuis longtemps de monter un protocole de recherche sur ce sujet, afin d' exploiter les ressources nouvelles de la biologie moléculaire... mais pour l'instant sans succès. C'est une grande frustration pour les médecins de ne pas pouvoir prouver cette origine génétique. Il y aurait donc seulement une prédisposition génétique mais ce n'est pas retrouvé dans toutes les populations. Elle existe mais elle n'est pas aussi forte qu'on peut le croire