Question : La fatigue est intense et permanente dans la sclérodermie, que peut-on faire pour lutter contre elle ?

Tous les sclérodermiques du monde entier indiquent qu'ils ressentent de très nombreux coups de pompe. La fatigue est fréquente dans la sclérodermie comme dans beaucoup d'autres maladies, notamment celles du système immunitaire.

Il faut comprendre que la capacité de travail est réduite, car le corps est occupé à lutter contre une maladie et les organes ne fonctionnent plus à 100 %. De petits temps de repos sont alors bénéfiques et il est parfois utile pour se défatiguer d'avoir un exercice physique de faible intensité (la marche ou la natation par exemple).

Il faut toutefois faire attention au repos excessif au lit qui ne peut qu'aggraver cet état de fatigue. Il faut aussi dire que la fatigue est une sensation non spécifique que l'on peut observer dans n'importe quelle maladie, mais qui est très souvent la conséquence d'une angoisse ou d'une dépression. Pas de traitement miracle sauf s'il y a une anémie.

Retourner à la liste des questions