Dans la sclérodermie systémique, il est important de faire un diagnostic précoce afin d'avoir une meilleure prise en charge de la maladie.

Lorsque la maladie est diagnostiquée tardivement, elle laissera des séquelles qui ne pourront être récupérées. Par contre, lorsqu'elle est diagnostiquée précocément, on peut mettre en place un traitement qui peut aider à limiter les effets de la sclérodermie.

A cet effet, le groupe européen sur la sclérodermie de l’EULAR a isolé un certain nombre de critères d’alerte qui pourront aider les cliniciens et permettre un diagnostic précoce.

 

Les 4 critères particulièrement significatifs pour un diagnostic précoce étant:

 

  • Le Raynaud

  • Transformations des microcapillaires du lit de l’ongle

  • Enflure des doigts avec évolution vers une sclérodactylie

  • Anticorps dans le sérum (Scl 70 et ACA)

 

voir le document "VEDOSS" Very Early Diagnosis of Scleroderma Systemic" en PDF

V