Question : Peut-il y avoir une association entre sclérodermie et syndrome de Gougerot ? Qu’est-ce qu’une kératite ? Que faire pour le syndrome sec ?

Oui l’association est bien connue, entre 10 et 15% des malades peuvent avoir un syndrome de Gougerot associé à la SSc.

Il faut utiliser tous les moyens aujourd’hui à la disposition des malades :

- larmes artificielles aussi souvent que nécessaire

- maintenir le flux salivaire avec les produits à disposition aujourd’hui. Le plus efficace est le chlorhydrate de pilocarpine. Ne pas oublier qu’en comprimé (Salagen 5mg), il n’est pas remboursé par la sécurité sociale, alors qu’en préparation magistrale (à 6 ou 7 mg), il est remboursé en intégralité. Par contre, il n’a pas un effet immédiat mais le flux salivaire peut être sensiblement amélioré.

Le Syndrome de Gougerot-Sjogren est normalement moins sévère, s'il est associé à la sclérodermie.

Dr Jérome Avouac 

Il y a des produits nouveaux ou plus efficaces dans les gouttes tels que : gel gras ou huileux pour la nuit. Il y a toujours la possibilité de se faire placer par l’ophtalmologiste des clous lacrymaux bouchant le canal lacrymal et réduisant ainsi la fuite des larmes ou gels. Enfin, il existe maintenant des lunettes chauffantes à chambre humide qui peuvent également présenter un réel intérêt. 

Prof Jean Cabane