Question : j'ai des démangeaisons irrépréssibles et difficiles à supporter sans gratter violemment ? 

Le grattage/démangeaison (en termes médicaux, prurit) est une conséquence directe de la sclérodermie. Il est dû à la décharge dans la peau de molécules dont l’histamine par les cellules engagées dans la réaction inflammatoire liée à la maladie.

Cela veut dire que :

- ces cellules sont partie prenante de la réaction de cicatrisation normale et tout le monde sait bien que toute cicatrice peut gratter au moment où elle se guérit

- elles sont utilisées anormalement par le système de défense du corps (le système immunitaire) qui est, on le sait, en erreur dans la sclérodermie

- l’histamine fait partie des molécules qui grattent le plus et on a développé des médicaments pour en bloquer les récepteurs dans les réactions allergiques et c’est pour cela qu’on les prescrit souvent (polaramine°, hydroxyzine, clarityne°, Aerius°, etc..) dans le prurit de sclérodermie ; mais effectivement cela ne marche pas à 100%

- le prurit est un signe d’évolutivité dans la peau sclérodermique et il peut être judicieux si la surface concernée n’est pas trop grande de prescrire un corticoïde local type Dermoval°